AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre X. Darcos et Snes-Fsu national

Aller en bas 
AuteurMessage
ProfMonge1
Bon posteur
Bon posteur


Nombre de messages : 86
Points : 3658
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Rencontre X. Darcos et Snes-Fsu national   Sam 10 Jan - 2:01

Compte–rendu de la rencontre avec X. DARCOS - Jeudi 8 janvier

Pour le SNES : Frédérique Rolet, Roland Hubert.

Après avoir reconnu qu’il avait retiré son projet de réforme du lycée pour éviter un mouvement plus large, le ministre s’est voulu rassurant et a affirmé sa volonté de relancer des discussions sur un ensemble de sujets :
- Lycées : deux ou trois personnes seront missionnées pour mener le dialogue en associant la société civile. La reprise de discussions suppose un climat apaisé dans les lycées. Le président de la République devrait faire des annonces sur le lycée lors de ses vœux aux personnels de l’éducation lundi à ST Lô.
- Elévation du niveau de recrutement des enseignants : la discussion en loi de finances devrait commencer en mai.
- L’orientation
Il considère qu’il a fait un geste sur les recrutements en maintenant le nombre de postes au concours pour cette année alors qu’une diminution de 1000 postes était annoncée. Le ministre dit avoir entendu la nécessité de signes sur les postes notamment en lycée.

Pour le Snes, nous sommes intervenus sur le contexte, la question de la préparation de rentrée et des suppressions au cœur aussi du mouvement lycéen, la nécessité de revenir sur les suppressions programmées d’autant que la baisse démographique sera probablement inférieure aux prévisions et que le remplacement est déjà tendu, la méthode employée dans les discussions imposant un calendrier intenable, ne permettant pas de savoir ce qui était acté ou non, l’absence de multilatérales.

Concernant le dossier revalorisation dont nous avons rappelé l’urgence, le discours du ministre reprend les propos antérieurs, c’est-à-dire l’ouverture du dossier quand les discussions auront repris sur le lycée, le besoin de lier volonté de changement et amélioration de la condition enseignante face aux exigences de Bercy. Nous avons réaffirmé notre profond désaccord avec la forme de « chantage » que constitue le fait de lier l’ouverture des discussions sur la revalorisation avec celles sur d’éventuelles réformes.

Il est plus que jamais nécessaire d’augmenter la pression, à l’occasion des manifestations du 17 janvier et la journée de grève du 29.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre X. Darcos et Snes-Fsu national
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mobilisation contre la casse de l'éducation-
Sauter vers: