AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Non à la casse du service public de l’éducation !

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin44
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 478
Points : 3825
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 27
Localisation : NANTES

MessageSujet: Non à la casse du service public de l’éducation !   Mer 6 Aoû - 22:31

Le ministre de l’Education Nationale, Xavier Darcos, prévoit la suppression de 13.500 postes dans l’éducation en 2009. Après les 5.500 suppressions en 2007 et les 11.200 en 2008, il s’agira d’une nouvelle purge, dont le simple but sera de faire des économies sur le dos de l’apprentissage. Les lycées sont et seront touchés de plein fouet par ces mesures, en première ligne ceux déjà en difficulté. La suppression de postes d’enseignants et d’autres personnels de l’éducation rendront les classes toujours plus surchargées, le soutien personnel rare et le redoublement difficile, dégradant toujours les conditions d’apprentissage.

Nous perdons et nous perdrons non seulement nos professeurs, mais aussi nos options, du personnel administratif… Et le lycée n’est pas le seul touché, les coupes vont de la maternelle à l’université ! L’argument du dépeuplement des lycées ne tient pas quand on connaît le baby-boom du début des années 2000. Nous qui vivons concrètement dans les lycées, nous connaissons déjà les classes surchargées. Avec 28 élèves par classe en moyenne dans le général, en France, nous figurons parmi les plus mal lotis. Loin des Finlandais où ils sont presque 18. Est-ce possible de « faire mieux avec moins » ?

X. Darcos s’est lancé également dans une vaste réforme du lycée. Il est question de supprimer les filières générale au profit d’un bac unique à options. Options qui disparaissent petit à petit des établissements et dont le ministre se moque régulièrement. La liberté de choisir sa section est ainsi remise en cause. Les littéraires devront suivre des cours scientifiques bien loin de leurs préoccupations. Après avoir suivi le comportement du ministre pendant plus d’un an, nous avons des raisons légitimes de nous inquiéter sur cette réforme.



Nous dénonçons les logiques purement budgétaires de la politique gouvernementale !



Nous dénonçons de même, le fichier « EDVIGE » qui instaure le fichage systématique et généralisé, dès l'âge de 13 ans, par la police des délinquants hypothétiques et des militants syndicaux, politiques, associatifs et religieux. Fichage indigne dans un pays qui se réclame être un état de droit. Fichage qui nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire, à l’heure où la répression policière se fait de plus en plus forte !



La mobilisation unitaire du monde de l’éducation est une nécessité !


Collégiens, lycéens, parents d’élèves, enseignants, autres personnels de l’éducation et tous les citoyens !
Défendons un service public de l’éducation égalitaire et digne de ce nom !
Défendons l’accès à la culture pour tous !

Défendons des acquis si durs à conquérir et aujourd’hui menacés !


Informons-nous ! Unissons-nous ! Réunissons-nous !
Mobilisons-nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monge-chauv.exprimetoi.net
 
Non à la casse du service public de l’éducation !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mobilisation contre la casse de l'éducation-
Sauter vers: